Bonjour de Sougueur -

Secteur de l'Education Les syndicats contre la radiation des enseignants

Secteur de l'Education

Les syndicats contre la radiation des enseignants

Bien qu'ils soient d'accord sur le principe de la rigueur dans le choix des enseignants, les syndicats de l'éducation nationale, dont le Snapest et le Cnapest, se sont levés contre la décision ministérielle relative à la sanction des responsables des recrutements ne remplissant pas les conditions requises et la radiation carrément de ces enseignants. Etant donné qu'ils sont en possession des droits acquis, du point de vue de ces syndicats, ceux-ci doivent être réorientés.

En effet, dans sa récente sortie médiatique, le ministre de l'Education nationale, Boubekeur Benbouzid, avait déclaré  que "les responsables du recrutement récent de 100 enseignants ne remplissant pas les conditions requises, seront sanctionnés".

Benbouzid avait  précisé que le problème qui se pose au niveau du secteur est lié non pas au manque de postes budgétaires mais "à la non-satisfaction aux conditions requises notamment la spécialisation", mettant l'accent sur l'importance de la rigueur dans ce domaine.

Il a indiqué que la radiation de ces enseignants du corps de l'enseignement a été décidée sur la base des résultats de la commission d'enquête constituée à cet effet.

Il convient de rappeler que le secteur de l'éducation avait procédé à un recrutement massif au début de l'année scolaire 2010-2011, pour combler  le déficit d'enseignants précisément pour les langues étrangères et les mathématiques, ce qui  a entraîné, dit-on, de telles erreurs administratives.

Le coordinateur national du Syndicat national autonome des professeurs de l'enseignement secondaire et technique (SNAPEST) Méziane Mériane,  a indiqué, qu'il "fallait coordonner dès le départ pour résoudre le problème et avoir le courage d'appliquer correctement la loi et non pas faire des fuites en avant pour gagner du temps". Le problème dans tout cela, selon Mériane, réside dans le choix des responsables, "on ne choisit pas les responsables en fonction de leurs compétences mais en fonction des critères subjectifs.  Cela engendre, d'après lui, la situation que vivent actuellement les contractuels". "Cela nous ramène à la politique éducative dans notre pays, l'école reçoit ce qu elle a formé, pour cela, il faut avoir le courage de faire une halte pour corriger ce qui mérite d'être corrigé", dira-t-il encore.

 La non- application des lois de la Fonction publique y est également pour le mauvais choix des enseignants, "pourtant la loi est claire par rapport aux normes de recrutement", soutient-il, avant de poursuivre, " au lieu de radier ces enseignants,  il faut leur trouver des postes dans l'éducation ne serait-ce que pour des cours de soutien en attendant leur intégration au fur à mesure dans des postes budgétaires".

De son côté, Djamel Raouani qui représente également, le Snapest, a estimé qu' ''aucun gestionnaire ne pourra gérer 8 millions d'élèves et des milliers de profs sans faire d'erreurs''.

Néanmoins, "la sanction devait se faire au niveau interne pas dans les colonnes de journaux. Cela encourage les parents d'élèves à opter pour les écoles  privées à l'avenir", a-t-il souligné.

Le secrétaire général du Conseil national des professeurs de l'enseignement secondaire et technique (Cnapest), Larbi Nouar, quant à lui, a indiqué que les responsables ne doivent pas empêcher ces enseignants, ayant servi de "bouche- trou", de travailler.  "Il faut les réorienter vers des tâches administratives ou autres, d'autant plus qu'ils ne sont pas nombreux, une centaine environ, en précisant que c'est la wilaya de Boumerdès, qui compte le plus grand nombre avec 27 enseignants dans les trois paliers.  "La tutelle doit vérifier leur dossier avant de procéder à la radiation,  ils possèdent  des droits acquis".''Même s'ils ne sont  pas en mesure de faire une carrière dans l'éducation, les responsables auxquels incombe l'erreur, doivent  prendre en charge leur dossier", a-t-il commenté.       

Par Rebiha Akriche

Les débats 

 



31/12/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Enseignement & Emploi pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 414 autres membres