Bonjour de Sougueur -

TIARET-Enseignement : Des exposés sont vendus dans les cybers… L

’Internet est-il en train de tuer  la créativité des élèves ?  « Depuis l’avènement de l’ouverture de cybercafés un peu partout, à travers la wilaya, nos enfants scolarisés, tous cycles confondus, ne consultent plus les livres. » Ce sont là, les plaintes de nombreux citoyens, rencontrés par la rédaction.  Le recours à l’Internet par les élèves, comme principale source, pour la réalisation de leurs exposés et travaux de recherches,inquiète de nombreux parents qui estiment, que ce genre de pratique s’avère inefficace sur le plan de l’assimilation, tout en étant coûteuse pour la frange de citoyens à faibles revenus. Selon ces parents d’élèves, dont les avis sont souvent partagés par les enseignants, l’élève, censé apporter à son travail de recherche sa touche et son apport personnels, se contente le plus souvent, d’aller, moyennant une somme d’argent, s’attacher les services de propriétaires de cybercafés, qui font le travail de recherche et d’impression, sans se soucier des dangers véhiculés par ces nouveaux exposés, « prêts à emporter ». De l’avis des parents, les capacités des enfants, à développer leur propre apprentissage et la réflexion diminuent, rappelant que l’effort personnel ou collectif, dans la réalisation d’un exposé scolaire ou d’une recherche est primordial chez un élève, puisqu’il l’aide à développer le sens de l’apprentissage et de la découverte. Les élèves présentent de nos jours, des exposés d’une grande valeur scientifique et dans les délais impartis, mais leur contribution et leurs efforts personnels, ne sont pas du tout perceptibles dans les travaux réalisés, ont admis des enseignants du lycée. Un instituteur, lui emboîtant le pas, a exhibé un échantillon de recherches, réalisées par certains élèves sur le système solaire, comportant des illustrations, des explications exhaustives, qui dépassent de loin leurs aptitudes. Les élèves s’occupent beaucoup plus de la forme et de l’image, que du fond et du contenu, s’est insurgé un autre enseignant, qui affirme, toutefois, exiger de ses élèves, de réécrire leurs exposés, afin, dit-il, de les pousser à relire leur travail.        S. Moumen   



15/01/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Enseignement & Emploi pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 414 autres membres