Bonjour de Sougueur -

La lecture En lecture, la démarche consiste

  • Ø Un moment de découverte (mise en situation)

La prise de contact avec le texte écrit se fait d’abord à partir des éléments périphériques ou para texte (la silhouette du texte, le titre, les sous-titres, l’illustration …) à l’aide de questions et de formulations d’hypothèses.

 

  • Ø Un moment d’observation méthodique (analyse/production)

Il est guidé par des questions que l’enseignant aura préparées avec soin parce qu’elles visent d’abord à faire « entrer » l’élève dans le texte. Chacun va relever les premiers indices pour asseoir sa compréhension du texte.

La multiplication des pistes ainsi ouvertes mène les élèves de la formulation d’hypothèses de sens au sens du texte. C’est une phase d’échange entre les élèves : on confronte hypothèses et réponses, on les justifie, on les vérifie en puisant des éléments (mots, phrases) dans le texte. Toutes les réponses données par les élèves sont à prendre en considération. L’enseignant anime ces échanges, souligne les contradictions, conforte les réponses correctes. Ces moments d’interaction favorisent les apprentissages de la lecture/compréhension.

 

  • Ø Un moment d’évaluation (pour faire le point)

L’évaluation est définie par rapport aux objectifs que l’on s’est fixés et porte précisément sur les compétences liées aux activités de lecture. Elle concerne :

-   l’évaluation de la compréhension,

-   l’évaluation de la lecture expressive (liaisons, ton, vitesse de lecture, prononciation).

Pour faire découvrir le fonctionnement et le sens d’un texte, l’enseignant le fera questionner en recourant à une typologie de questions.

On distingue cinq types de questions :

-   Type 1 : celles dont la réponse se trouve directement dans le texte. Elles facilitent l’ancrage dans le texte.

-   Type 2 : celles qui supposent une compréhension globale du texte.

-   Type 3 : celles dont la réponse demande une interprétation du texte, où il faut lire « entre les lignes ». Elles exigent souvent un degré de compétence de l’élève en lecture, ou une familiarité avec le sujet dont il est question dans le texte.

-   Type 4 : celles dont la réponse demande de s’appuyer sur le texte, mais en allant aussi chercher des informations ailleurs (dictionnaire, connaissances personnelles, actualité, etc.)

- Type 5 : celles dont la réponse est hors du texte (question de grammaire ou vocabulaire posée à la suite du texte (type 5).

Cette démarche et ces cinq types de questions sont également mobilisables pour la lecture d’une œuvre complète.       



23/09/2011
1 Poster un commentaire
Ces blogs de Enseignement & Emploi pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 419 autres membres