Bonjour de Sougueur -

Education: Le «nouveau» statut particulier ne fait pas l'unanimité par Mokhtaria Bensaâd

         
Le projet de loi du statut particulier soumis dernièrement aux différents syndicats de l'Education pour l'enrichir, a fait réagir, hier, la Commission nationale de coordination entre les fonctionnaires de l'Orientation scolaire et professionnelle, la Commission nationale préparatoire des inspecteurs de l'enseignement scolaire et la Commission nationale des laborantins. Dénonçant les injustices que comporte ce projet de loi, les trois commissions lancent un appel à la corporation pour une mobilisation et la prise de position par rapport aux nouvelles dispositions de ce projet de loi. 

Les communiqués se sont multipliés hier, avec un seul mot d'ordre, des actions pour manifester contre ces «injustices». 

Dans le communiqué rendu public par la commission préparatoire des inspecteurs de l'enseignement scolaire, il est annoncé le boycott des activités administratives, la fermeture des inspections de l'enseignement avec le refus d'exécuter aucune mission avant le payement de toutes les indemnités prévues dans le cadre de la loi régissant la fonction publique. La commission lance un appel au ministre de l'Education pour intervenir et mettre fin à ce qu'elle qualifie de «mascarade qui risque d'avoir de graves conséquences». Elle demande, d'autre part, la classification des inspecteurs dans la catégorie 17, vu qu'ils ont les mêmes qualifications et les mêmes diplômes. La commission demande également la création d'une indemnisation pour les différents postes de responsabilité et ouvrir l'accès aux promotions, conformément à l'article 38 de loi 03/06 de la fonction publique. Quant à la Commission de coordination entre les fonctionnaires de l'orientation scolaire et professionnelle, elle a appelé tous les conseillers de l'Education à se mobiliser et se préparer à prendre position par rapport aux nouvelles mesures qui prévoient la suppression de postes d'emploi et la révision à la baisse des salaires. Pour sa part, la Commission des laborantins s'est manifestée à travers un communiqué appelant les laborantins à se mobiliser pour décider de l'action à entreprendre, à l'annonce des résultats des négociations entre le ministère et les différents partenaires sociaux sur le statut particulier. Dénonçant leur exclusion dans le cadre de la révision du statut particulier, les laborantins demandent la prise en considération des propositions émises par l'UNPEF, dans la mouture finale. 


14/12/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Enseignement & Emploi pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 414 autres membres